Chantage au presbytère – 13e Agatha Raisin – M. C. Beaton

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un Agatha Raisin et cela me manquait !

En effet, depuis que j’ai découvert cette série, j’aime bien enchaîner certains tomes puis faire une pause puis réenchaîner quelques tomes, etc. J’en profite d’ailleurs pour répondre à une question qu’on me pose souvent : il est préférable de lire les Agatha Raisin dans l’ordre !

C’est un régal de suivre ses aventures. Elle est rigolote, attachante et a l’art de se mettre dans des situations incroyables ! Ce sont des romans policiers mais vraiment très légers !

Voici le résumé de ce 13e tome :
 » Larguée (une fois de plus) par James Lacey, délaissée par son voisin en qui elle mettait ses derniers espoirs, Agatha Raisin déclare la guerre aux hommes en faisant voeu de chasteté… Jusqu’à sa rencontre avec le tout nouveau et très sexy vicaire de Carsely, qui fait l’effet d’une bombe au village : les femmes se bousculent à l’église. Quant à notre Agatha, elle retrouve aussitôt la foi… Mais, damned !, voilà que le corps sans vie du vicaire est découvert dans le bureau de l’église. Qui a pu commettre ce geste sacrilège ? Le clergyman était-il trop beau pour être honnête ? C’est ce que découvrira peut-être Agatha qui, sans le savoir, vient d’ouvrir une véritable boîte de Pandore… « 

Pauvre Agatha… A peine dîne-t-elle avec le séduisant vicaire qu’il meure… Sauf que c’est le pasteur Bloxby qui est soupçonné. Agatha ne s’entend pas particulièrement bien avec lui mais, en revanche, sa femme est sa meilleure amie.

Agatha et son voisin, un auteur de romans policiers, vont alors mener l’enquête. Mais, comme d’habitude avec Agatha, ce n’est pas vraiment une enquête officielle. La police n’apprend l’existence de cette enquête cachée que par les conséquences qu’elle amène…

Car Agatha se met à nouveau dans des situations folles même si je l’ai trouvée moins naïve que dans certains tomes.

Bref, c’était une lecture encore bien rafraîchissante, très agréable à lire. Un vrai plaisir de retrouver cette chère Agatha. Tellement que j’ai enchaîné avec le 14e tome !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :