Quoi faire en tricotant ?

Je vous en parlais en Bonus dans mon dernier épisode de podcast : j’ai du mal à ne faire « que » tricoter. La plupart du temps, j’ai besoin de faire autre chose en même temps. Cependant, je distinguerai deux cas :

  1. les moments où je fais une activité qui me permet de sortir mon tricot en même temps
  2. les moments où je tricote pour me détendre et où je fais autre chose en même temps

Dans le premier cas, je pense à du tricot-train ou tricot-métro : pour faire passer le temps, on peut sortir son tricot. C’est d’ailleurs l’avantage du tricot : on peut facilement le sortir ne serait-ce que pour 5 minutes ! Il y a aussi le tricot-voiture : soit pendant les trajets où mon mari conduit, soit en attendant que les enfants sortent de l’école.

IMG_1614

Dans la série « pour faire passer le temps », il y a aussi le tricot-salle d’attente que j’aime beaucoup. Je pratique aussi le tricot-sport de ma grande, mais j’ai du mal à savoir si je le classe dans le premier ou le deuxième cas !! En fait, j’aurais le temps de rentrer à la maison pendant son sport mais j’aime bien rester pour tricoter et discuter avec les autres mamans…

D’ailleurs, ce n’est pas toujours évident de tricoter devant d’autres personnes. Cela peut gêner au début mais on s’y fait.

Je pense pouvoir mettre dans le premier cas, le tricot-activités des grands… Par exemple, quand mon fils fait un puzzle ou ma grande un dessin, on s’installe sur la table de la salle à manger et je tricote pendant leur activité. Je peux facilement m’interrompre s’ils ont besoin de mon aide. Et j’aime bien car c’est souvent dans ces moments-là où « l’air de rien », ils me racontent leurs petites histoires de l’école, des petites choses qu’ils ont aimées et d’autres moins, leurs petits bonheurs et petits malheurs, comme on dit à la maison !

Il y a aussi le tricot-activités des grands dans le jardin que j’apprécie particulièrement en ce moment avec les premiers jours de soleil ! D’ailleurs est-ce que ça fait partie du premier ou du second cas ? Sans oublier, le tricot-plage.

Le tricot-activités de ma dernière consiste à ne pas la quitter des yeux tout en lui laissant de l’espace. Ma dernière a eu 1 an mi-mars et, bien qu’elle ne marche pas encore, elle est toujours en mouvement : elle cavale à toute vitesse à 4 pattes, grimpe partout et adore faire de nouvelles découvertes. Ses obsessions sont : enlever nos livres des bibliothèques, monter sur la première marche des escaliers (la seule à laquelle elle a accès malgré la barrière), ouvrir le placard des gâteaux. Bref, comme avec tout enfant de cet âge, il faut beaucoup de surveillance tout en les laissant faire quelques expériences non dangereuses. Le tricot est donc l’activité parfaite pour être présente sans trop l’être.

Et il y a eu le tricot-bébé !

Maintenant, je passe au second cas… Le moment où je n’ai rien de particulier à faire et pendant lequel je choisis de tricoter. Ce qui arrive principalement pendant les siestes de ma dernière et que les grands sont à l’école et, bien sûr, le soir quand ils sont couchés.

Le soir, c’est du tricot-télé ou tricot-podcast. Cela me permet d’occuper mes mains, mes yeux et mes oreilles ! C’est un vrai moment de détente, cela fait du bien. Le tricot-télé, c’est devant la télé dans mon fauteuil avec 30 plaids sur moi 😀 et le tricot-podcast, c’est devant l’ordi dans un fauteuil de bureau.

Et pendant les siestes de ma dernière, je faisais beaucoup de tricot-podcast. Sauf qu’à côté de ça, j’étais ennuyée de laisser autant de côté la lecture qui a été une activité très importante pour moi (je me souviens de l’époque où je lisais un livre en 3-4 jours alors que celui que j’ai en cours a été commencé il y a plusieurs semaines même mois…). Pendant la grossesse de ma dernière, je faisais du tricot-lecture en calant le livre avec les télécommandes ou mon téléphone. Ce qui mangeait la moitié de la page et nécessitait donc de refaire cet arrangement trop souvent. La solution idéale est donc les livres électroniques.

IMG_6659

Comme je vous disais dans mon dernier épisode de podcast, les livres papier sont très importants pour moi. Passer aux ebook est donc une mini-révolution. J’en ai cependant déjà lu. Les premiers, c’était il y a 6-7 ans lorsque mes parents m’avaient offert à Noël la liseuse Kobo de Fnac. Et j’en avais également lu l’année dernière : des Sherlock Holmes sur l’iPad (je crois que c’était un pdf gratuit). Il n’y a pas à dire, c’est beaucoup plus simple pour lire et tricoter en même temps !!

J’ai donc acheté la version électronique de mon livre en cours « Le gardien de phare » de Camille Läckberg pour Kindle et j’ai téléchargé l’appli sur l’iPad jeudi dernier. J’ai depuis énormément avancé sur mon livre et j’en suis ravie ! Il y a juste un petit hic, c’est le confort de lecture. Je suis habituée à souvent avoir les yeux sur des écrans (accro à mon iPhone, moi ???) et la lecture sur iPad n’est clairement pas l’idéal même en réglant la luminosité. Les commentaires que vous m’avez laissés sur YouTube m’ont motivée à ressortir ce matin ma liseuse Kobo pour vérifier si tout fonctionnait toujours bien et pour la mettre à jour. Elle est donc prête pour mes prochains livres ! Le tricot-lecture va donc prendre une place importante dans mes activités tricot !

IMG_6299

Et vous, que faites-vous en tricotant ? Avez-vous également besoin de faire autre chose en même temps ?

2 commentaires sur « Quoi faire en tricotant ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s