Une queue de sirène pour Zôdio

Le rayon Mercerie du magasin Zôdio à Chambourcy est en train de s’agrandir. Ca veut dire pleins de nouveautés pour les couturières, les crocheteuses, etc. et bien sûr, pour les tricoteuses !!! Et pour décorer ce nouvel espace, Mélanie (responsable des ateliers créatifs) a trouvé des idées sur les réseaux sociaux et a proposé à ceux qui le souhaitaient de participer. Beaucoup de projets me tentaient, y compris des projets « floraux » (le rayon floral fait aussi peau neuve). Mais mon préféré était la queue de sirène…

IMG_0712

Modèle

Il s’agit de La queue de sirène de Lagraph kakie.

Laine et aiguilles

Je l’ai tricotée en aiguilles 12 avec de la Phil Express de Phildar. La couleur qui paraît grise est le coloris Jean et le bleu foncé correspond au coloris Prusse (gros coup de coeur pour ce bleu !).

IMG_0711

Modifications

Aucune !

Mon avis

C’est un modèle rapide à tricoter : il faut dire qu’en aiguilles 12, ça monte bien plus vite qu’avec les 3,5 ou 3,75 de mes derniers projets !!! Cependant, ce n’est pas si évident de tricoter avec des aiguilles aussi grosses (j’avais parfois l’impression d’être Buffy avec mes pieux !). Le tricot n’est pas aussi fluide. J’ai eu tendance au début à trop serrer mon tricot ce qui n’a pas simplifié les choses ! Mais, au fur et à mesure, on s’habitue.

Le corps est fait en point mousse. Le haut se tricote en aller-retour et le bas se tricote soit en rond, soit à plat (mais si on choisit le tricot à plat, il faut faire une couture par la suite). Quel que soit le choix de chacun, je conseille quand même fortement de tricoter avec des aiguilles circulaires (dans l’idéal, il faudrait même des aiguilles circulaires avec différentes longueurs de câbles). Les aiguilles droites sont trop courtes pour supporter autant de mailles.

La nageoire est tricotée en côtes avec des rangs raccourcis sur la fin. La technique des rangs raccourcis est d’ailleurs très bien expliquée dans le modèle.

IMG_0714

La fin du tricot n’est pas évidente à gérer car on a tout le poids du corps à devoir « manier ». Sachant qu’une pelote pèse 200 grammes et que j’ai utilisé au total environ 11 pelotes (sans parler des dimensions finales de la queue), ce n’est pas étonnant que ça devienne un peu encombrant sur la fin !

C’est donc un projet top pour les frileuses : quand on tricote, on a une couverture sur soi. Et surtout, le projet fini doit être parfait pour les soirées d’hiver : le fait que le bout de la queue soit fermée donne l’impression qu’on se met dans un duvet. Et le haut étant ouvert, on peut soit refermer l’ouverture derrière soi ou au contraire, laisser ouvert comme une couverture.

IMG_0713

Alors, êtes-vous tentés par ce projet ?

(Le livre que je regarde sur les photos est un livre d’Isabelle Olikier-Luyten « Des compagnes pour mes roses », que je vous conseille si vous êtes amoureux des roses. Et en plus, elle est super sympa !)

4 commentaires sur « Une queue de sirène pour Zôdio »

  1. Génial ta queue de sirène !
    Je pense que je vais me garder le projet pour cet hiver, ça sera parfait pour tricoter dans le canapé en regardant des séries !
    Question très indiscrète, où habites-tu ? J’ai vu que tu as tricoté la queue pour Zodio à Chambourcy, donc j’imagine que tu habites la région… J’ai grandi près de Mantes-la-Jolie, alors je suis curieuse ^^
    Bise
    Cha

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s