Whinfell – Jennifer Steingass

Ah les modèles de Jennifer Steingass, je les adore ! J’en ai déjà tricotés deux : le Starfall et l’Arata. Et je les aime beaucoup ! Lorsque la marque Hobbii m’a proposé de m’envoyer de la laine pour essayer leur marque, j’ai pensé jacquard… Et ça tombe bien car ils ont une qualité parfaite pour ça : la Highland Wool !

Mon tout premier jacquard était un pull épais (aiguilles 8 je crois) tricoté lorsque j’étais en Terminale donc en 2001-2002… pfiou ça commence à dater ! Et il était rouge et blanc. Très Noël et j’adorais. Sauf que le rouge a déteint sur le blanc en plus d’une laine qui boulochait, ce qui a rendu ce pull assez vite importable. Et je trouve que cela manque dans ma « garde robe jacquard » : un pull rouge et blanc aux motifs qui peuvent faire penser à l’hiver ou à Noël.

J’ai choisi le Whinfell qui était compatible avec la Highland Wool et qui nécessite trois couleurs. Raté pour le rouge et blanc ! Sauf si… je tentais avec une troisième couleur qui restait dans les tons… Au final, j’ai choisi les coloris Chili (32) en couleur principale, Ruby Port (34) et Eggshell (02) en couleurs contrastantes.

J’ai eu peur que les couleurs dégorgent, le rouge ou dérivé en général étant réputé pour… Concernant la couleur principale, c’est celle que j’ai utilisée pour faire mon échantillon. Je l’ai laissé tremper longtemps et l’eau était claire à la fin. En revanche, je ne me souvenais plus si je l’avais bien essoré dans l’eau (ce qui m’a stressée pour le blocage)…

Concernant la couleur Ruby Port, j’ai rincé la pelote : j’ai mis la pelote en écheveau « ouvert », j’ai rincé le fil dans la baignoire. L’eau était claire mais en essorant, ça n’a pas été le cas. J’ai donc rincé jusqu’à ce que l’essorage soit transparent. Puis j’ai laissé sécher. Au final, le rouge dont je doutais n’a absolument pas dégorgé sur le blanc. Ouf ! Je resterais néanmoins vigilante à chaque lavage !!!

Avant de vous parler plus en détails du modèle, je vais vous parler de la Highland Wool que j’ai beaucoup aimée pour plusieurs raisons. C’est un fil ni trop rêche ni très doux : ce n’est pas de la laine rustique ni de la laine mérinos. Il s’agit d’un fil pure laine, 100% laine Highland péruvienne. Je l’ai trouvée très agréable à tricoter. Elle ne me pique pas mais la sensibilité de chacun est différente. Je la pense plus douce que la Drops néanmoins.

J’aime aussi beaucoup ce fil pour les couleurs ! Le coloris Chili est top, j’adore ! Il fait légèrement chiné et le rouge est bien chaud. Je trouve qu’il fait un bel effet une fois tricoté et comme c’est ma couleur principale, le rendu final du pull doit beaucoup à ce coloris. Donc une très belle découverte (surtout pour moi qui adore le jacquard !).

Concernant le modèle, il se tricote du bas vers le haut. On a un peu de jacquard en bas du corps et en bas des manches : une sorte d’apéritif avant le feu d’artifice du yoke ! Enfin feu d’artifice, le jacquard ne prend quand même pas toute la partie de sous le bras au col… Il y a avant un certain nombre de rangs unis.

D’ailleurs, il y a des rangs raccourcis pour que le dos soit plus haut que le devant au niveau du col.

Cette construction ne me gêne pas : j’essaie le corps après une dizaine de centimètres en le mettant sur deux aiguilles circulaires (pour l’essayer sans avoir peur de perdre des mailles). J’aime bien tricoter les manches du bas vers le haut car c’est hyper transportable ! Puis le yoke va en diminuant donc de moins en moins de mailles. Je suis d’accord néanmoins que c’est moins pratique pour l’essayage.

Le jacquard du bbs des manches et du bas du corps est très simple. Celui du yoke un peu plus complexe. A noter que certains rangs ont 3 couleurs sur le même rang. Je me répète mais cela ne me pose pas de soucis. Vous pouvez voir ici comment je tricote dans ces cas-là. Personnellement, je tricote le jacquard avec un fil dans chaque main.

Jennifer Steingass explique comment placer ses fils pour faire attention à la dominance des couleurs, cela évite de se poser des questions ! La dominance des couleurs est le fait de placer le fil du motif sous le fil de fond. Il paraîtrait que le motif ressorte le mieux. Je ne sais pas si cela est vrai à 100%, je n’ai pas testé le fait de faire un motif avec dominance des couleurs et le même motif en faisant tout l’inverse. Même si j’avoue que, depuis que j’ai entendu parler de ce principe, je l’applique. Si jamais, en réalité, il n’y a pas de différences, cela permet au moins d’avoir la même couleur en fil du dessous, donc un plus joli envers, et d’une façon plus pratique, mes pelotes ne s’emmêlent pas !

Je suis contente du rendu final. Comme je disais, je suis fan de ce rouge. Il fait pull de Noël mais pas trop. Je pense que je n’aurais pas de soucis à le porter en dehors de Noël (enfin en même temps, je ne porte bizarrement pas de jacquards l’été…). J’aime beaucoup le col qui était déjà le même style sur les deux pulls de Jennifer Steingass que j’avais faits. Bref, je suis ravie !

Un immense merci à la marque Hobbii de m’avoir fait découvrir cette jolie qualité Highland Wool !

9 commentaires sur “Whinfell – Jennifer Steingass

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :