La Pâle Figure – La trilogie berlinoise 2 – Philip Kerr

Je vous avais déjà parlé du premier livre de La trilogie berlinoise de Philip Kerr. Voici mon avis sur le second !

Le résumé de cette seconde histoire est le suivant :
Septembre 1938. Tandis que la ville croule sous la chaleur, les Berlinois attendent avec anxiété l’issue de la conférence de Munich. Engagé par une riche veuve pour retrouver l’individu qui la fait chanter, le détective privé Bernhard Gunther se trouve plongé, lui, dans les méandres de la médecine psychiatrique moderne…
Avant de se voir contraint par Heydrich de prendre les rênes d’une enquête bien particulière : retrouver le tueur en série qui hante les rues de Berlin depuis quelques semaines, s’attaquant à des adolescentes.
Mais s’il obtient le privilège d’être nommé « Komissar, » Bernie est encore loin d’imaginer que son investigation le mènera au plus profond des coulisses du pouvoir nazi… là où même lui, le cynique que rien n’étonne, se laissera surprendre par « le criminel à la pâle figure. »

Cette histoire est la suite de la précédente mais pas tout à fait. On suit toujours Bernie Gunther mais il y a un saut dans le temps.

Bernie est toujours objectif sur le nazisme malgré sa position plus proche du pouvoir que précédemment.

J’ai trouvé qu’il y avait plus de moments crus dans ce livre, ce qui m’a un peu dérangée. Mais d’un autre côté, il y a plus de jeux entre le réel et le fictif et j’ai bien aimé cet aspect. L’auteur joue avec des personnes qui ont réellement existé tout en les impliquant dans des histoires fictives. Ou il utilise des faits réels en les détournant légèrement.

Bref, c’est intéressant de voir la situation de l’Allemagne à cette période. Ainsi que la situation de l’Europe. A la fin de la première histoire, je trouvais ça fou que l’Europe ait laissé agir l’Allemagne sans intervenir. Et dans cette seconde histoire, il y a quelques éléments d’explications, avec la première guerre mondiale encore trop fraîche. Même si cela n’excuse en rien de laisser faire avec les camps de concentration et cette haine !

Je lirai le troisième livre avec plaisir même s’il se situe après la seconde guerre mondiale.

Un commentaire sur “La Pâle Figure – La trilogie berlinoise 2 – Philip Kerr

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :